Un étudiant anti-passe sanitaire mis en examen pour le piratage informatique de l'AP-HP

·2 min de lecture

Opposé au passe sanitaire, le jeune homme de 22 ans voulait démontrer la faiblesse et la faillibilité du système informatique des Hôpitaux de Paris (AP-HP).

Un étudiant opposé au passe sanitaire a été mis en examen vendredi après avoir reconnu être à l'origine du piratage informatique des Hôpitaux de Paris (AP-HP) cet été, a-t-on appris de source judiciaire. Les données de santé d'environ 1,4 million de personnes avaient alors été dérobées, selon l'AP-HP.

Interpellé mercredi à Ollioules (Var) par les enquêteurs de la Brigade de lutte contre la cybercriminalité (BL2C) de la police judiciaire parisienne, selon une source policière, il a reconnu les faits lors de sa garde à vue. "Opposé au passe sanitaire", le jeune homme de 22 ans "voulait démontrer la faiblesse et la faillibilité du système informatique de l'AP-HP" (Assistance publique-Hôpitaux de Paris), a souligné à l'AFP une source proche du dossier. "Il conteste avoir eu connaissance que les données récupérées contenaient des informations à caractère personnel, il ne comptait pas les revendre ni s'enrichir", a ajouté cette source. "Sa démarche est militante", a-t-elle souligné. Une source policière précise qu'il a reconnu avoir mis à disposition les données dérobées sur un site de téléchargement néo-zélandais.

Etudiant dans un école d'informatique, il vit chez sa mère dans le Var. "C'est le profil du jeune geek qui a fait tomber les serveurs de l'AP-HP", a décrit la source proche. Il a été mis en examen pour "accès et maintien frauduleux dans un système de traitement automatisé de données à caractère personnel mis en oeuvre par l'Etat" ainsi que pour "extraction et collecte de données par un moyen frauduleux, déloyal ou illicite et divulgation illégale volontaire de données à caractère personnel", a détaillé la source judiciaire. "Il a été placé sous contrôle judiciaire conformément aux réquisitions du parquet",(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles