Un étudiant en école de commerce met fin à ses jours près de Bordeaux

Par LePoint.fr

La Kedge Business School à Talence (capture d'écran Google Maps)

L'école Kedge annonce que l'élève de 19 ans s'est jeté du 6e étage d'un bâtiment ce mercredi matin sur le campus et évoque une « terrible tragédie ».


Le campus de l'école Kedge, à Talence, près de Bordeaux, est en deuil. Ce mercredi matin, un étudiant français âgé de 19 ans a perdu la vie après s'être jeté du 6e étage d'un bâtiment. « Un de nos élèves de 2e année du programme EBP (European Business Program) a mis fin à ses jours sur le campus », annonce, dans un communiqué, l'école Kedge, évoquant une « terrible tragédie ».

Les pompiers ont confirmé à l'Agence France-Presse avoir été appelés peu avant 11 heures « pour une chute depuis le 6e étage » d'un bâtiment du campus. Le jeune homme « est décédé sur place malgré une tentative de réanimation des équipes du Smur », ont-ils précisé. « On n'est absolument pas dans un contexte à la lyonnaise avec quelqu'un qui a des difficultés économiques », a précisé à l'Agence France-Presse le directeur de la communication, Xavier Lorenzo.

Enquête ouverte pour déterminer les circonstances du drame

Cette école supérieure de commerce compte à Talence 6 000 étudiants sur un total de 13 000 répartis sur ses quatre campus (avec Marseille, Toulon et Paris). Elle est également présente en Chine et au Sénégal. Kedge Business School est née de la fusion de deux écoles de commerce à Bordeaux et Marseille. « L'ensemble de la communauté Kedge est bouleversée et partage la profonde douleur et tristesse de la famille, des amis et des proches de l'étudiant, écrit l'école dans un communiqué que Le Point a pu consulter. Une cellule psychologique est ouverte sur le campus par le Samu pour soutenir les étudiants et collaborateurs de l'école dans cette épreuve. Les cours ont été annulés sur le campus de Bordeaux et reprendront jeudi. » L'école précise qu'une enquête est en cours « pour déterminer les raisons précises de ce drame », et ajoute à son tour que la piste de la (...) Lire la suite sur LePoint.fr

Hafsia Herzi condamnée pour avoir traité un chauffeur VTC de « sale Arabe »
À Aulnay, un molosse défraye la rubrique des chiens écrasés
Finistère : les corps d'un père et de ses deux enfants retrouvés
Colombie : un ingénieur français de Thales assassiné en pleine rue à Bogota 
Recevez la newsletter Le Point.fr