La présence de glyphosate mise en évidence dans les urines de volontaires de 84 départements

·2 min de lecture

CONTAMINATION - Les niveaux de contaminations varient selon le mode alimentaire, le sexe ou encore le métier de ces volontaires, testés en vue d'une action en justice

Une pierre de plus dans le jardin du glyphosate. Une étude, réalisée à l’occasion d’une campagne de plaintes en justice en France contre cet herbicide très controversé, a montré sa présence dans les urines de la quasi-totalité d’un échantillon de plus de 6.848 volontaires, recrutés via l’association Campagne Glyphosate dans 83 départements de France métropolitaine et à la Réunion. Les prélèvements ont été réalisés entre juin 2018 et janvier 2020, en grande majorité sous contrôle d’huissier en vue d’une action en justice. Ils ont été analysés au fur et à mesure par un laboratoire allemand, Biocheck.

Résultat, du glyphosate, désherbant classé « cancérogène probable » par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) mais autorisé en Europe, a été détecté dans 99,8 % des 6.795 échantillons exploitables, à « un niveau moyen de 1,19 µg/L ». Dans des données de surveillance publiées en octobre 2019, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) soulignait que des quantités de glyphosate de l’ordre de 1 µg/L dans les urines correspondent à une exposition inférieure à 1 % de la dose journalière admissible.

L’eau du robinet, la bière et les jus de fruits plus contaminés

Les auteurs de cette nouvelle étude relèv(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Monsanto devra payer 400.000 euros d'amende en France après un fichage illégal
Hérault : L'autoroute A9 à nouveau accessible après l'incendie d'un camion transportant du glyphosate
Roundup : Bayer perd en appel face au couple accusant son désherbant de leur avoir donné un cancer
Agriculture : Entrée en vigueur du crédit d’impôt pour sortir du glyphosate

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles