Une étude prédit la durée de vie maximale d’un être humain

·1 min de lecture

De nombreux grands noms de la tech ont investi des sommes colossales dans des entreprises pour plancher sur l'immortalité poussant les recherches toujours plus loin. Des biologistes se sont récemment penchés sur la question de la longévité de la vie. Ils ont réussi à estimer la durée de vie maximale de l'homme, qui se situerait entre 120 et 150 ans, rapporte Scientific American.

À l'aide d'une intelligence artificielle, ces experts en biologie et biophysique ont compilé les données médicales et les ADN de centaines de milliers de volontaires. L'application mise en point par ces chercheurs permettrait d'estimer avec précision le taux de vieillissement biologique et la durée de vie maximale de chaque individu.

>> A lire aussi - Voilà notre espérance de vie... en bonne santé

Pour l'étude publiée par Nature Communications, Timothy Pyrkov, chercheur chez Gero, société basée à Singapour, et ses collègues du Roswell Park Comprehensive Cancer Center de Buffalo, ont examiné le "rythme du vieillissement" aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Russie. Les experts ont mis en évidence deux éléments clé à l’origine de la longévité humaine : l'âge biologique, qui prend en compte le stress, le mode de vie et les maladies, et la résilience. La perte de cette dernière interviendrait entre 120 et 150 ans et provoquerait alors obligatoirement la mort.

>> A lire aussi - Les Français ont perdu six mois d'espérance de vie avec la pandémie

"Cela explique pourquoi même la prévention et le traitement les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : encore de nombreux morts en Inde, au Brésil et aux Etats-Unis
Commerce : l’Australie attaque la Chine à l’OMC
Belarus : la Russie dénonce une UE “irresponsable”, qui “met en danger la sécurité des passagers"
Après le Pass Sport et le Pass Culture, bientôt un "Pass Colos" ?
Covid-19 : un plan pour faciliter la vaccination durant l'été bientôt annoncé