Étude. Les kangourous cherchent à communiquer avec nous

The Guardian (Londres)
·1 min de lecture

Des animaux non domestiqués tels que l’emblématique marsupial australien peuvent chercher à interagir avec les humains pour qu’ils les aident à résoudre des problèmes, rapportent des chercheurs.

Ceux qui ont eu la chance de voir la série culte des années 1960 Skippy le kangourou ou ses rediffusions ont peut-être un jour rêvé d’avoir un kangourou pour meilleur ami. Ou du moins, d’avoir de réelles interactions avec ce marsupial emblématique de l’Australie. Mais voilà qui pourrait être moins fictionnel qu’il n’y paraît.

C’est en tout cas ce que suggère une étude parue le 16 décembre dans Biology Letters. Elle montre que “les kangourous sont capables de communiquer intentionnellement avec les hommes, ce qui témoignerait de plus grandes capacités cognitives que ce qu’on pensait jusqu’à présent”, relaie The Guardian.

À lire aussi: Animaux. La marque Versace n’utilise plus de cuir de kangourou

Pour parvenir à cette conclusion des chercheurs ont soumis onze kangourous vivant en captivité, à une épreuve a priori insoluble : ils leurs ont donné de la nourriture dans une boîte en plastique fermée. “Alexandra Green, coauteure de l’étude, explique qu’au lieu de renoncer quand ils n’arrivaient pas à ouvrir la boîte, la très grande majorité des kangourous se tournaient vers le chercheur, puis vers la boîte, un geste interprété comme un appel à l’aide”, raconte le quotidien britannique.

<![CDATA[/* ><!]]>*/

Ce type de comportement avait déjà été observé chez d’autres animaux soumis au même test, comme les chiens, les chevaux ou même les chèvres. Mais jusqu’à présent, on pensait que ce type d’“appel à l’aide” était réservé aux

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :