Étude. Une chanson du rappeur Logic aurait réduit le nombre de suicides aux États-Unis

·2 min de lecture

Le titre 1-800-273-8255 du rappeur américain, qui fait référence au numéro de téléphone du Centre national américain de prévention des suicides, a eu un effet bénéfique en matière de prévention à au moins trois périodes distinctes, rapporte une étude publiée le 13 décembre.

Après la sortie, en avril 2017, de la chanson du rappeur américain Logic, 1-800-273-8255 (qui correspond au numéro de téléphone du Centre national américain de prévention des suicides), on a constaté une réduction de 5,5 % dans le nombre de suicides et une augmentation de 50 % des nouveaux appels à ce même numéro aux États-Unis, rapporte CNN.

C’est ce qui ressort d’une étude publiée lundi 13 décembre dans le British Medical Journal (BMJ). La baisse du nombre de suicides a été observée à trois périodes distinctes : lors des trente-quatre jours ayant suivi la sortie de la chanson, mais aussi après une performance de Logic aux MTV Awards en 2017, et à la suite d’une performance aux Grammy Awards en 2018.

À lire aussi: Publicité. K2Rhym, le rappeur qui promet le vaccin aux Tunisiens

Les célébrités jouent “un rôle important dans la prévention du suicide” en communiquant sur les “situations de crise et les idées suicidaires” qu’elles ont vécues, a expliqué au site de la chaîne d’information américaine l’auteur de l’étude, Thomas Niederkrotenthaler, membre du service de médecine préventive et sociale à la faculté de médecine de Vienne (Autriche).

“On voulait juste essayer d’aider les gens”

“On avait une bonne intention, on voulait juste essayer d’aider les gens. Et le fait que ça ait marché, je trouve ça incroyable”, a expliqué Logic à CNN.

Sa chanson 1-800-273-8255 parle d’un garçon qui envisage le suicide et qui appelle le numéro, ce qui lui redonne de l’espoir et le retient de

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles