Étrangeté du vivant : ce poisson a des panneaux solaires à la place des yeux

Julie Kern, Rédactrice scientifique
·1 min de lecture

Ipnops meadi est l'une de ces créatures « extraterrestres » qui vivent dans le tréfonds de nos océans. Il nage entre 3.000 et 3.500 mètres de profondeur, dans l'obscurité totale. Capter la moindre gerbe de lumière devient donc vital. Heureusement Ipnops meadi est totalement adapté à son environnement. L'évolution a troqué les yeux du poisson pour deux membranes osseuses situées au-dessus de son crâne. Un peu comme des panneaux photosensibles utilisés dans certains panneaux solaires, qui produisent de l'électricité à partir de la lumière du Soleil, les variations de lumière sont captées par les membranes et l'information est transmise au cerveau du poisson. Dans les ténèbres des abysses, la lumière provient uniquement d'une proie ou d'un prédateur bioluminescent. Les deux autres espèces du genre Ipnops possèdent aussi ces organes visuels atypiques.

En plus de ses yeux étranges, ce poisson longiligne qui ne dépasse les 15 centimètres possède une gueule plutôt imposante constellée de dents pointues. Pratique pour capturer à coup sûr toutes les proies lumineuses que ses yeux auraient identifiées !

Ce spécimen d'Ipnops a été photographié dans le Golfe du Mexique. © NOAA, domaine public
Ce spécimen d'Ipnops a été photographié dans le Golfe du Mexique. © NOAA, domaine public

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura