Étrangeté du vivant : un oiseau au bec asymétrique

·1 min de lecture

Le bec des oiseaux du genre Rynchops est totalement unique chez les volatiles. La mandibule inférieure est beaucoup plus longue que la mandibule supérieure. Une particularité anatomique qui n'a pas échappé aux ornithologues qui surnomment les trois espèces de Rynchops, les becs-en-ciseaux.

Loin d'être un handicap, cette adaptation permet aux becs-en-ciseaux, présents dans toutes les régions subtropicales, de pêcher de manière unique. Leur terrain de pêche ? Les larges cours d'eau. En plein vol, ils fendent l'eau avec le bas de leur étrange bec, la partie haute restant à l'air libre. Si une proie passe par là, alors elle se referme vivement, l'emprisonnant ainsi. Les becs-en-ciseaux sont les seuls oiseaux connus pour avoir le bas du bec plus haut que le haut, mais ce n'est pas la seule caractéristique qui les rende uniques. Le bec-en-ciseau noir (Rynchops niger) est la seule espèce d'oiseaux connue à avoir la pupille en forme de fente, comme celle des chats.

Un bec-en-ciseau noir en train de pêcher. © Waldemar Seehagen, Adobe Stock
Un bec-en-ciseau noir en train de pêcher. © Waldemar Seehagen, Adobe Stock

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles