Étrangeté du vivant : ce cerf a des canines de vampire

Julie Kern, Rédactrice scientifique
·1 min de lecture

Un drôle d'animal a trouvé refuge dans la zone démilitarisée entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, l'Hydropotes inermis. Ce cervidé ne fait rien comme les autres membres de sa famille. Il est le seul à être dépourvu de bois, et à la place, il porte deux longues canines qui forment des défenses. C'est un peu un cerf à dents de sabre ou un cerf-vampire. Les défenses de l'hydropote peuvent atteindre huit centimètres de longueur. Comme les bois des autres cervidés, elles servent au combat lorsque deux mâles se rencontrent. Pointues, elles peuvent sérieusement blesser un des combattants, certains spécimens d'hydropotes ont été photographiés avec les canines ensanglantées, renforçant leur image de cerf-vampire.

Mais ce sont des animaux plutôt craintifs, ils vivent près des rivières et dans les marécages de la péninsule coréenne, mais aussi en Chine. Étonnamment, plusieurs Hydropotes inermis ont été observés en France, près de Poitiers. Un parc privé, aujourd'hui abandonné, accueillait plusieurs individus qui sont retournés à la vie sauvage. Le nombre d'individus exact n'est pas connu.

Cousin du cerf huppé, il porte aussi deux petites défenses. Bien qu'ils soient proches morphologiquement, ces deux animaux n'appartiennent pas à la même sous-famille : les hydropotes, pour Hydropotes inermis (dont il est le seul membre) et Muntiacinae pour le cerf huppé.

Sur ce crâne d'hydropote, on voit parfaitement la taille impressionnante que ses défenses peuvent atteindre. © belizar, Adobe Stock
Sur ce crâne d'hydropote, on voit parfaitement la taille impressionnante que ses défenses peuvent atteindre. © belizar, Adobe Stock

> Lire la suite sur Futura