Une étrange créature surprise au fond de l’océan Pacifique

Elle a été repérée le 7 juillet dernier par une équipe de l’Ocean Exploration Trust. À près de 3.000 mètres de profondeur. Au nord de l’atoll Johnston, dans une zone protégée du Pacifique, au large d’Hawaï. Une drôle de créature des mers. Avec un unique polype d’alimentation. Une tige d’environ deux mètres. Et des tentacules pleines de barbilles s’étendant sur une quarantaine de centimètres.

Le seul animal qui ressemble à ça, c’est celui que les chercheurs appellent Solumbellula monocephalus. Une sorte de « stylo des mers » — du même embranchement que les anémones de mer, les méduses et les coraux — comme on l’appelle plus communément. L’ennui, c’est que Solumbellula monocephalus ne vit normalement que dans l’Atlantique et dans l’océan Indien. Celui observé par les chercheurs de l’Ocean Exploration Trust serait donc le premier spécimen à être observé en dehors de sa zone de répartition connue. À moins qu’il ne s’agisse en réalité tout simplement d’une nouvelle espèce.

Et beaucoup d’autres nouvelles espèces

Car il n’est pas rare que de nouvelles espèces soient encore découvertes dans les fonds marins. D’autres chercheurs rapportent d’ailleurs en avoir observé plus de 30 dans une plaine abyssale de 4,5 millions de kilomètres carrés entre Hawaï et le Mexique. À des profondeurs du Pacifique allant jusqu’à 4.800 mètres.

Ce concombre des mers, un Peniagone vitrea, est l’une des plus anciennes espèces connues peuplant le fond des océans. Il a été découvert en 1870 et observé récemment par une équipe de chercheurs. © DeepCCZ, Fondation Gordon & Betty Moore, NOAA
Ce concombre des mers, un Peniagone vitrea, est l’une des plus anciennes espèces connues peuplant le fond des océans. Il a été découvert en 1870 et observé récemment par une équipe de chercheurs. © DeepCCZ, Fondation Gordon & Betty Moore, NOAA

Mais dans ces cas-là, l’équipe a pu ramener des spécimens à la surface, grâce à un véhicule télécommandé armé d’une pince robotisée. De quoi procéder à des analyses génétiques et identifier réellement les espèces nouvelles observées....

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles