"Sous les étoiles de Paris" : émouvante SDF, Catherine Frot recueille un petit réfugié comme dans un conte

Jacky Bornet
·1 min de lecture

Avec Sous les étoiles de Paris, qui sort mercredi 28 octobre, Claus Drexel est sur les pas du Kid (1921) de Charlie Chaplin, où Charlot le vagabond recueille un garçonnet. Il ne réalise pas un remake, mais féminise le sujet grâce à Catherine Frot en actualisant l’intrigue à l’heure des réfugiés.

La SDF et le kid

Vivant depuis des lustres sous les ponts de Paris, Christine (Catherine Frot) voit débarquer une nuit dans son refuge Suli, un petit garçon camerounais de huit ans qui ne parle pas français. Après un premier contact bougon, elle va retrouver ses instincts maternels, ayant elle-même perdu son fils par le passé. Elle comprend que Suli a été séparé de sa mère par les autorités. Ils partent ensemble à sa recherche.En captant de sa caméra observatrice le Paris nocturne et diurne, Claus Drexel filme un joli conte sur les laissés-pour-compte de la société française. Femme SDF, solitaire et déracinée, Christine incarne une misère que le réalisateur avait déjà traitée dans son documentaire Au bord du monde en 2013. Il l’aborde désormais dans une fiction, réaliste dans sa première partie, mélodramatique dans la seconde. Christine suit une initiation au contact de l’enfant qu’elle recueille, en tout point comparable à celle de Charlot dans The Kid.

Un conte moderne

Ici, l’enfant n’est pas abandonné, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi