Cette étoile mystérieuse renait des cendres d'une hypernova !

·2 min de lecture

Elle s’appelle SMSS J200322.54-114203.3. Pas simple à retenir. Pourtant, cette étoile sort du lot. Elle est située à quelque 7.500 années-lumière de notre Soleil, dans la périphérie de la Voie lactée. Elle présente une composition des plus étranges. Une faible teneur en fer, mais des quantités élevées d’azote, de zinc, d’uranium, d’europium et peut-être même d’or. En d’autres mots, plus d’éléments lourds qu’elle ne devrait en avoir.

Pour expliquer cette composition, des astronomes de l’Université nationale australienne (Astro 3D) avancent aujourd’hui qu’il n’y a qu’une seule possibilité. SMSS J200322.54-114203.3 a du naître des cendres d’une explosion prévue par la théorie, mais jamais encore observé : l’explosion d’une étoile en hypernova magnétorotationnelle. Un peu comme une explosion en supernova, mais amplifiée par la rotation rapide de l’étoile en présence de champs magnétiques intenses.

Rappelons que pour former des éléments plus lourds que le fer, l’Univers doit compter sur des forces intenses. De type fusion d’étoiles à neutron ou explosion d’étoiles massives en supernova. Les éléments lourds sont en effet formés lorsque des éléments plus légers absorbent de nombreux neutrons. Certains se désintègrent en protons et atterrissent finalement sur un isotope stable d’un élément lourd. Ces éléments sont ensuite dispersés dans le milieu interstellaire par la force de l’explosion ou de la collision. Ils finissent leur course dans d’autres étoiles ou sur des planètes comme la Terre.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Une hypernova : la seule explication possible

Première observation importante concernant SMSS J200322.54-114203.3 : elle présente une teneur en fer...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles