Étiquetage nutritionnel : un nouveau logo basé sur un code couleur à partir d'avril

France 3

Au premier coup d'oeil, pour savoir ce qu'on achète et donc ce qu'on mange, il fallait un logo clair, un code couleur facile à comprendre. Voici celui que le ministère a choisi : le Nutri-Score. Il est défendu par ce nutritionniste. Le classement va du vert pour les produits sains, au rouge, en fonction de la teneur en sel, en sucre ou en gras. " Le but, c'est de permettre aux consommateurs de comparer les produits entre eux", explique Serge Hercberg, spécialiste de la nutrition à l'Inserm.

Un système d'étiquetage facultatif

Quatre types d'étiquetages ont été testés dans une quinzaine de supermarchés en France. Nutri-Score est celui qui a obtenu les meilleurs résultats. Pour cette association, qui lutte pour plus de transparence dans l'industrie agroalimentaire, cet étiquetage va dans le bon sens, sauf qu'il est facultatif. " Ce sera donc aux fabricants de décider d'utiliser ou non ce logo. (...) Cela pose un problème car ça crée une opacité sur toute une série de produits qui ne vont pas être étiquetés par les fabricants", explique Chloé Stevenson de Foodwatch France. Autre critique, le Nutri-Score ne prend pas en compte la présence d'additifs, d'antibiotiques ou d'OGM.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Pourquoi vous devriez vous intéresser au débat sur le glyphosate
Cerveau : quand contrôler les neurones à distance devient possible
Handicap : un nouvel accompagnement "sur-mesure" pour l'emploi
Cancer : une blogueuse reconnue coupable d'avoir manipulé l'opinion
Hôpital : Les "patients experts" volent au secours du personnel soignant

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages