Nous étions à la COP26 : voici nos constats sur ses résultats en demi-teinte

L'objectif de 1,5 degré vivant, mais dans un état critique Les États n'ont pas adopté de nouveaux engagements en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le cadre du Pacte de Glasgow. Ils reconnaissent néanmoins — comme le recommande le GIEC — l'importance de réduire les émissions globales de 45 % d'ici à 2030 par rapport au niveau de 2010 et d'atteindre la carboneutralité autour de 2050. Il existe néanmoins un très grand décalage entre ces cibles et les engagements étatiques pris à ce jour, qui pourraient nous mener à une augmentation des émissions de 13,7 % par rapport au niveau de 2010.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles