Éthique : les salariés notent des progrès, mais font moins confiance à leurs managers pour résoudre les problèmes

Un autre résultat très encourageant, en particulier pour la France, est la réduction générale des pressions signalées par les employés qui (11 % en moyenne) se sentent parfois obligés de compromettre les normes éthiques que leur propre organisation promeut, soit par manque de temps, soit pour respecter des délais irréalistes, soit, pire encore, contraints ou encouragés par leurs propres supérieurs à prendre des « raccourcis éthiques ». Comme nous l'écrivions en 2018, en France, cet aspect était particulièrement préoccupant (un salarié sur 5 avait dénoncé de pressions pour agir contrairement à son éthique).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles