Éthiopie: le nouvel envoyé spécial américain appelle à des progrès dans les pourparlers de paix

Mike Hammer, le nouvel envoyé spécial américain pour la Corne de l’Afrique, est depuis vendredi en Éthiopie. Objectif de ce déplacement, selon l’ambassade des États-Unis à Addis Abeba : « appuyer les efforts vers une paix durable entre le gouvernement et les autorités rebelles de la région du Tigré ».

Hier, à l’issue d’un entretien avec Demeke Mekonnen, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères éthiopien, le diplomate américain a appelé à des progrès dans les pourparlers de paix.

Sur son compte Twitter, l’ambassade des Etats-Unis à Addis-Abeba explique que Mike Hammer et Demeke Mekonnen ont discuté « de la nécessité de poursuivre les progrès pour assurer la fourniture sans entrave de l’aide humanitaire, de la responsabilité en matière de droits de l’homme et des pourparlers politiques pour mettre fin au conflit et parvenir à une paix durable ».

Le gouvernement et les rebelles tigréens ont répété ces dernières semaines, être disposé à l’ouverture de négociations de paix. Mais ils s’opposent sur l’identité du médiateur. Les autorités fédérales plaident pour des pourparlers parrainés par l’Union africaine, ce dont ne veulent pas entendre parler les autorités rebelles. Addis-Abeba souhaite également que ces discussions débutent « sans précondition » alors que les rebelles tigréens demandent avant toute négociation le rétablissement des services essentiels telles que l’électricité ou les télécommunications dont ils sont privés depuis un an. Mike Hammer doit maintenant rencontrer des responsables de partis politiques et de la société civile.


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles