Éthiopie : menacés par des massacres, les civils fuient au Soudan

"On a fui la mort" : des mots forts d’une femme qui traduisent la détresse de toute une population. Le contexte tend à devenir de plus en plus explosif en Éthiopie. L’armée éthiopienne et des groupes rebelles du Tigre, une région dissidente, s’affrontent depuis 10 jours à la frontière entre l’Éthiopie, le Soudan et l’Érythrée. Au milieu de ce grave conflit, les civils se retrouvent en grand danger. Trouver refuge au Soudan Pour tenter de s’en sortir et surtout fuir une situation très tendue, les civils tentent par tous les moyens de quitter le pays. Ils seraient déjà 21 000 à avoir fui l’Éthiopie. Que cela soit sur des bateaux de fortune ou alors en parcourant 30 kilomètres, pieds nus, sous un soleil de plomb, les civils se réfugient dans des camps au Soudan. Face à l’urgence de la situation, l’ONU a réclamé une enquête indépendante sur de potentiels crimes de guerre.