En Éthiopie, les législatives reportées sine die pour raisons logistiques

·1 min de lecture

Les élections législatives éthiopiennes, prévues le 5 juin, sont reportées en raison de difficultés logistiques croissantes, a annoncé, samedi, la Commission électorale sans fixer de nouvelle date.

La Commission électorale éthiopienne a annoncé, samedi 15 mai, le report des élections législatives prévues le 5 juin en raison de multiples difficultés logistiques, sans pouvoir fixer de nouvelle date.

"Le vote n'aura pas lieu le 5 juin", a déclaré la présidente de la commission électorale, Birtukan Mideksa, précisant ne pas pouvoir fournir de nouvelle date avant d'avoir examiné les propositions des partis politiques.

Celle-ci a énuméré pléthore de retards logistiques, tels que la finalisation de l'enregistrement des électeurs, la formation du personnel électoral, l'impression et la distribution de bulletins de vote.

"Il s'est avéré quasiment impossible de parvenir à tout cela aux dates initialement fixées", a-t-elle indiqué. Elle a ajouté que la nouvelle date devrait prendre en compte la saison des pluies, qui s'étend de juin à septembre.

Le pays de 110 millions d'habitants était appelé aux urnes pour choisir des députés sur le plan national et régional. Les députés élisent le Premier ministre, qui est le chef du gouvernement, ainsi que le président, un rôle essentiellement symbolique.

Avec AFP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles