Éthiopie : le grand barrage de la Renaissance prêt à fonctionner

·1 min de lecture
Un peu plus de la moitié des quelque 110 millions d’Éthiopiens n’ont pas accès à l’électricité, et le Gerd, qui doit devenir le plus grand barrage hydroélectrique d’Afrique avec une capacité de production de 5 150 mégawatts, devrait grandement remédier à cette situation.
Un peu plus de la moitié des quelque 110 millions d’Éthiopiens n’ont pas accès à l’électricité, et le Gerd, qui doit devenir le plus grand barrage hydroélectrique d’Afrique avec une capacité de production de 5 150 mégawatts, devrait grandement remédier à cette situation.

Pour l?Éthiopie, c?est un rêve qui se réalise. Le grand barrage de la Renaissance (Gerd) est prêt à produire de l?électricité après le succès de la seconde phase de remplissage, a annoncé à l?Agence France-Presse, ce lundi 19 juillet, un responsable éthiopien. « Le premier remplissage a été effectué l?an dernier, le deuxième est aujourd?hui achevé et sera formellement annoncé aujourd?hui ou demain. »

La quantité d?eau stockée dans le barrage, source de tensions avec les voisins de l?Éthiopie situés en aval du Nil, le Soudan et l?Égypte, est désormais suffisante pour assurer la production d?énergie, a-t-il ajouté. Une étape décisive pour Addis-Abeba, qui voit dans le Gerd un projet d?infrastructure crucial pour son développement économique et pour l?électrification dans un pays où 65 millions de personnes ne sont actuellement pas connectées au réseau électrique. Selon un rapport de la Banque mondiale de 2018, « environ 70 % de la population éthiopienne vit sans électricité ».

À LIRE AUSSICes si âpres négociations à propos du grand barrage sur le Nil

L?Éthiopie entend faire de l?énergie l?une de ses locomotives

En juillet 2020, l?Éthiopie avait annoncé avoir rempli son objectif de stocker 4,9 milliards de mètres cubes d?eau et prévu une seconde phase à 13,5 milliards de mètres cubes. Il y a désormais assez d?eau pour mettre en opération les deux premières des treize turbines du barrage, a indiqué à l?AFP le responsable éthiopien sans avancer de date précise pour [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles