Éthiopie-Égypte-Soudan : la guerre de l’eau couve

·1 min de lecture
Le grand barrage de la Renaissance éthiopienne est en construction depuis dix ans maintenant, mais les tensions avec l'Égypte et le Soudan ne faiblissent pas.
Le grand barrage de la Renaissance éthiopienne est en construction depuis dix ans maintenant, mais les tensions avec l'Égypte et le Soudan ne faiblissent pas.

Le méga barrage de la Renaissance, d?une contenance totale de 74 milliards de m3 d?eau, est en construction depuis 2011 maintenant, en amont du Nil Bleu par L?Éthiopie. Considéré par Addis-Abeba comme un projet fédérateur face aux particularismes régionaux et au risque de dislocation, l?achèvement du barrage est devenu une priorité politique pour le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, Prix Nobel de la paix en 2019 ? après des mois de guerre au Tigré. « Il s?agit d?un facteur d?unité pour les Éthiopiens au milieu de tous ces conflits ethniques, estime Costantinos Berhutesfa Costantinos, enseignant à l?université d?Addis-Abeba. Et il est donc important pour le pays et ses dirigeants d?achever le barrage conformément au calendrier prévu », poursuit-il auprès de l?AFP.

Depuis près de dix ans, ce projet a du mal à aboutir à cause des tensions avec l?Égypte et le Soudan qui craignent pour leurs ressources en eau. Les deux pays ont encore récemment rejeté l?initiative de l?Éthiopie d?entamer la seconde phase de remplissage du barrage sans accord préalable. Ils ont saisi le Conseil de sécurité de l?ONU qui doit se réunir ce jeudi 8 juillet.

À LIRE AUSSIBarrage sur le Nil : où en sont l?Égypte, le Soudan et l?Éthiopie ?

Un deuxième remplissage en vue

En effet, l?Égypte a annoncé lundi soir avoir été informée par Addis-Abeba du début de la seconde phase de remplissage du barrage. Le lendemain, mardi, le Soudan a dit avoir reçu la même notification.

Mais l?Éthiopie n [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles