États-Unis: le Yankee Stadium transformé en centre de vaccination anti-Covid pour le Bronx

·2 min de lecture

À New York, les efforts se poursuivent pour vacciner la population. Depuis vendredi 5 février, le Yankee Stadium a été transformé en centre de vaccination massive. Une opération destinée uniquement aux habitants du Bronx où les minorités sont parmi les plus touchées par l’épidémie.

Avec notre correspondante à New-York, Loubna Anaki

Devant le mythique stade des Yankees, situé dans le Bronx, la file d’attente s’allonge. Malgré la prise de rendez-vous obligatoire, l’attente peut durer plusieurs heures.

Hélène Lee est parmi les premiers arrivés sur place. « J’ai eu de la chance, j’ai pris rendez-vous hier matin. Mais beaucoup de gens ont du mal à trouver un rendez-vous disponible, ajoute-t-elle. Tout le monde doit faire ça pour qu’on en finisse avec ce virus ! »

Priorité pour le Bronx fortement touché

Dans la foule, des retraités, des enseignants, uniquement les catégories concernées par la vaccination à ce stade, mais surtout uniquement des habitants du Bronx. C'est le quartier le plus touché par l’épidémie à New York : « Je suis tellement heureuse qu’on ait enfin ça dans le Bronx et j’ai eu ma dose, déclare enthousiaste une New-Yorkaise dans la file. Vive le Bronx ! »

Avec cette opération, la ville de New York espère lutter contre les inégalités d’accès au vaccin qui ont créé la polémique ces dernières semaines. Le taux de vaccination chez les communautés hispaniques et noires est 3 à 4 fois moins élevé que pour les habitants blancs.

« Quand l’épidémie a commencé, on ne pouvait même pas se faire tester, rappelle une femme dans la file. Là, plus de monde va avoir accès au vaccin ». « Il y a un centre de vaccination à Inwood où les minorités n’avaient pas accès au vaccin alors que le site leur était destiné », s'insurge un habitant.

Au Yankee Stadium, les autorités espèrent vacciner 15 000 personnes d’ici la fin de la semaine prochaine.

►À écouter aussi : Le conseil santé - Vaccin contre la Covid-19 : à partir de quand nous protège-t-il ?