Les États-Unis vont expulser des militaires saoudiens en formation

Aux États-Unis, un mois et demi après qu’un militaire saoudien a tué 3 personnes sur une base, les autorités américaines seraient sur le point d’expulser une douzaine de Saoudiens qui étaient en formation militaire. Ils seraient notamment soupçonnés de liens extrémistes.

Avec notre correspondante à New YorkLoubna Anaki

Sur les 850 militaires saoudiens en formation sur le sol américain, une douzaine devrait être renvoyée en Arabie saoudite dans les jours qui viennent.

Selon la chaîne de télévision CNN, certains d’entre eux étaient en possession de matériel de pornographie infantile alors que d’autres auraient apparemment participé à une discussion jugée alarmante sur des réseaux sociaux. Les enquêteurs américains les soupçonneraient de soutenir des positions extrémistes, mais le FBI précise que personne n’est accusé d’avoir participé à la fusillade qui a coûté la vie à trois soldats américains.

C’était le 6 décembre dernier, un militaire saoudien de 21 ans qui était en formation sur la base de Pensacola en Floride, a ouvert le feu blessant également huit personnes avant d’être abattu.

Il avait publié un message anti-américain peu avant de passer à l’acte. Depuis, les militaires saoudiens en formation étaient limités aux cours théoriques. Tous les exercices sur le terrain avaient été suspendus le temps de mener l’enquête.

La fusillade avait déclenché une révision des procédures de sécurité et de vérification des antécédents de tous les militaires étrangers formés actuellement aux États-Unis.