États-Unis: la Virginie abolit la peine de mort, un moment historique

·2 min de lecture

Aux États-Unis, la Virginie vient d’abolir la peine de mort. Un moment historique pour cet État qui possède le record d’exécutions de l’histoire du pays. Un moment historique aussi pour tout le pays, puisque la Virginie devient le premier de l’ancien Sud ségrégationniste à se débarrasser de la peine capitale.

Le gouverneur démocrate de Virginie Ralph Northam aimerait que les États-Unis ne s’arrêtent pas en si bon chemin : « Aujourd’hui, il n’y a plus de place pour la peine capitale dans cet État, dans le Sud et dans ce pays », c'est ce qu'il a dit ce mercredi lors de la cérémonie de signature de la nouvelle loi.

De fait, le message envoyé est fort, puisque c’est en Virginie que les colons européens ont procédé à ce qui est considéré comme la première exécution sur le sol américain, en 1608 ; c’est la Virginie qui depuis a, de tous les États américains, exécuté le plus de condamnés (près de 1 400). Et c'est donc le premier État de l’ancien Sud ségrégationniste à se débarrasser de la peine capitale.

D'autant que, a souligné Ralph Northam, ici « le racisme et les discriminations de notre passé se répètent aujourd’hui dans notre système judiciaire, et on ne peut pas infliger à quelqu’un cette punition ultime en sachant que le système ne marche pas de la même manière pour tout le monde ».

L’an dernier, la plupart des États américains ont suspendu les exécutions pour cause de Covid, alors que le président Trump, lui, renouait avec des exécutions fédérales pourtant interrompues depuis dix-sept ans, faisant exécuter 13 personnes en quelques mois. Joe Biden a, lui, promis d'abolir la peine de mort fédérale.

À lire aussi : États-Unis: record d'exécutions fédérales depuis plus d'un siècle