États-Unis : plus de vingt morts après les inondations dans le Kentucky

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Michael Swensen, AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les inondations qui ont touché l'État américain du Kentucky ont fait au moins 28 morts selon le gouverneur, en visite sur la zone sinistrée dimanche et qui s'attend à un bilan bien plus élevé dans les prochaines heures alors que les pluies devraient continuer de s'abattre sur la région.

Le bilan des inondations dévastatrices dans le Kentucky, aux États-Unis, est passé à 28 morts et devrait encore monter, a déclaré le gouverneur de cet État américain samedi 30 juillet. "Nous avons de mauvaises nouvelles à annoncer aujourd'hui depuis l'est du Kentucky, où nous sommes encore dans la phase de recherche et de sauvetage", a tweeté Andy Beshear. "Il y a encore beaucoup de monde dont on n'a aucune nouvelle et dans cette zone, ça va être difficile de donner un chiffre précis des disparus", a-t-il précisé sur CNN.

Des pluies torrentielles se sont abattues sur l'est de cet État rural dans la nuit de mercredi à jeudi, transformant certaines routes en rivières et obligeant des habitants à se réfugier sur le toit de leur maison en attendant les secours.

Les pluies se sont poursuivies vendredi mais la météo a offert un répit bienvenu aux sauveteurs samedi.

Retour de la pluie dimanche

"Un front froid se déplace vers le sud et le temps devrait rester relativement sec aujourd'hui", ont indiqué les services locaux de la météo nationale, prévenant que "le temps sec devrait s'achever dimanche après-midi".

"Notre problème, ce sera dimanche", a confirmé Andy Beshear sur CNN. "Il va recommencer à pleuvoir et même si nous pensons que ce ne seront pas des pluies historiques, ce sera dur".

Le président Joe Biden a décrété l'état de "catastrophe naturelle" et débloqué des renforts fédéraux pour soutenir les zones affectées par "la tempête, les inondations, les glissements de terrain et les coulées de boue".

Avec le réchauffement de la planète provoqué par les activités humaines, l'atmosphère contient plus de vapeur d'eau, augmentant les risques d'épisodes de fortes précipitations, selon les scientifiques. Ces pluies, associées à d'autres facteurs liés notamment à l'aménagement du territoire, favorisent les inondations.

>> À lire : Météo : le réchauffement climatique et la mécanique de l'extrême

Certaines régions du Kentucky ont reçu quelque 20 centimètres de pluie en 24 heures et, par endroits, les eaux des rivières ont brusquement monté de plusieurs mètres, avant de sortir de leur lit. Dans la région de Jackson, certaines routes sont devenues de puissants cours d'eau, avec des voitures abandonnées ça et là.

En décembre, plusieurs dizaines de violentes tornades avaient ravagé cinq États du centre des États-Unis, principalement l'ouest du Kentucky, et fait au moins 79 morts. Paradoxalement, ces tornades ont aidé le Kentucky à mieux se préparer aux catastrophes naturelles, a noté le gouverneur.

"Nous avons appris beaucoup de leçons dans l'ouest du Kentucky avec ces tornades dévastatrices il y a sept mois", a-t-il déclaré. "Nous apportons autant d'assistance que possible et nous l'apportons rapidement depuis tout l'État".

Avec AFP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles