États-Unis: la vidéo d'un antiquaire aspergeant une sans-abris d'eau scandalise

L'antiquaire en train d'asperger d'eau une femme sans-abris à San Francisco. - CNN
L'antiquaire en train d'asperger d'eau une femme sans-abris à San Francisco. - CNN

La vidéo a fait le tour des réseaux sociaux. Sur celle-ci, un homme asperge d'eau une femme sans-abris assise sur un trottoir de San-Francisco, en Californie, à l'aide d'un tuyau d'arrosage afin de la faire partir. L'homme a été identifié comme Collier Gwin, un éminent antiquaire de la ville, à savoir le propriétaire de l'entreprise Foster-Gwin Art & Antiques.

La scène a été filmée lundi dernier par Edson Garcia, propriétaire de la boulangerie Bakery & Cafe. "J'ai commencé à filmer le gars, pensant qu'il était en train de verser de l'eau sur les plantes, puis j'ai vu la dame comme ça, et là je me suis dit: 'Oh non, c'est une dame'", raconte à la chaîne américaine NBC Edson Garcia.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

L'antiquaire "contrarié que la ville ne puisse pas aider"

Gwin, le propriétaire de la Foster Gwin Gallery, s'est défendu auprès de CBS en affirmant que cette femme était connue du quartier comme une "perturbatrice", et qu'il avait déjà été contraint d'appeler les services sociaux de la ville à plusieurs reprises. Il explique en être arrivé là après avoir essayé de trouver une solution, et après avoir passé plusieurs jours à nettoyer ses "dégâts", notamment des poubelles renversées.

"Je suis vraiment désolé, et je ne vais pas essayer de me défendre parce que c'est inexcusable, mais cette femme a besoin d'aide psychiatrique. Elle crie, elle se tire les cheveux, vous ne comprenez rien à ce qu'elle dit, elle jette de la nourriture partout. (...) Dans ce cas précis, j'étais très contrarié que la ville ne puisse pas nous aider".

Des voisins de l'antiquaire ont confirmé au journal local The San Francisco Standart que la victime, qui semble tenter d'échapper aux jets d'eau sur la vidéo, vivait dans le quartier depuis deux semaines et qu'elle était dans la région depuis plusieurs années.

"Rien n'y fait. Ils vont l'emmener dans un centre puis la renverront ici deux jours plus tard", a-t-il déclaré à la chaîne américaine. Dans le même temps, Edson Garcia décrit cette femme comme quelqu'un de "très calme": selon lui, elle ne rentre pas à l'intérieur des boutiques et ne fait que dormir dans la rue".

La ville confrontée à un problème de sans-abris

Les forces de l'ordre affirment, quant à elles, s'être entretenues avec Gwin à propos de cette scène. L'affaire a été confiée au bureau des enquêtes du département de la police mais aucune action en justice supplémentaire ne devrait être menée. Depuis les faits, les services d'urgence de la commune de San Francisco ont proposé plusieurs options à cette femme.

La ville de San Francisco fait face à une crise liée au nombre de personnes sans-abris, dont les habitants et les commerçants se plaignent régulièrement. Lundi dernier, le gouverneur de Californie Gavin Newsom a promis de déployer 750 millions de dollars pour tenter de trouver une solution aux campements de sans-abri.

Gwin, dont le site internet est actuellement "en maintenance", est spécialisé dans la vente de peintures et sculptures expressionnistes abstraites de San Francisco, datant de la fin des années 1940 à 1960. Il est connu pour avoir de célèbres clients, comme Arnold Schwarzenegger ou encore David Rockefeller.

Article original publié sur BFMTV.com