États-Unis: le vice-président Mike Pence se fait vacciner contre le Covid-19 en public

·2 min de lecture

Alors que le vaccin contre le coronavirus développé par Moderna devrait bientôt obtenir une autorisation de mise sur le marché, le vaccin Pfizer est déjà administré sur le territoire américain. Pour inciter la population à avoir confiance dans ce traitement préventif, le vice-président Mike Pence a reçu sa première injection ce vendredi matin devant les caméras.

Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

« Je n’ai rien senti du tout », a déclaré Mike Pence après avoir reçu sa première dose de vaccin. Évoquant l’approche de Noël, le vice-président, un homme très croyant, a ajouté « c’est la saison de l’espoir et l’espoir est en route ».

« Nous pouvons voir la lumière au bout du tunnel, c’est la lumière de l’innovation et de la créativité américaine, a lancé Mike Pence. C’est la lumière d’un médicament qui sauve des vies et d’un vaccin sûr et efficace. Je suis confiant : nous surmonterons cette crise et nous le ferons ensemble ».

Fauci était présent

Le célèbre docteur Fauci a assisté à la vaccination du vice-président. « C’est un geste très important sur le plan symbolique », a-t-il commenté. Mais Antony Fauci estime qu’il faudra plusieurs mois avant que les États-Unis puissent sortir de la pandémie.

« Nous espérons tous et je pense que c’est possible que d’ici plusieurs mois nous aurons assez de gens protégés pour commencer à envisager sérieusement un retour à la normalité. Et cela dépend de nous tous : il faut nous faire vacciner », a insisté le médecin.

Le président élu Joe Biden va lui aussi se faire vacciner lundi 21 décembre en compagnie de sa femme. La pandémie de coronavirus continue de faire des ravages aux États-Unis. Elle a déjà causé la mort de plus de 310 000 américains.