États-Unis: la vente de cigarettes mentholées bientôt interdite

·1 min de lecture

La FDA, l'organisme de contrôle sanitaire américain, continue son combat contre la consommation de tabac et entend, avec cette mesure, s'adresser plus particulièrement aux fumeurs noirs-américains. Avec l’interdiction de toutes formes de tabac aromatisé, y compris pour les cigares, la FDA, l’agence américaine de régulation des produits alimentaires et médicamenteux, veut limiter l’initiation de nouveaux fumeurs. Elle cherche aussi à «s’adresser aux disparités de santé entre les personnes de couleur, les populations modestes et les personnes LGBTQ+, plus à même de consommer du tabac», selon les propos de la commissaire, Janet Woodcock. Les études scientifiques américaines sur la consommation de tabac sont formelles: 7 jeunes fumeurs noirs sur 10 consomment des cigarettes mentholées. 90% des adultes noirs qui fument aujourd’hui ont commencé avec des mentholées contre 45% chez les Blancs-Américains. C’est pour cela que l’agence de régulation espère que cette interdiction pourrait aider des centaines de milliers d’Américains à stopper leur consommation de cigarettes. La consommation de tabac reste l’une des premières causes de mort évitable aux États-Unis. Le goût mentholé est l’un des plus incitatifs pour les jeunes consommateurs car il masque le goût du tabac et décuple les effets addictifs. Cela fait déjà plusieurs années que les États-Unis multiplient les mesures de lutte contre le tabagisme. Dans de nombreux États et municipalités, il est interdit de fumer dans les lieux publics ou à proximité des écoles, de certains restaurants et bars. De nombreux campus universitaires interdisent de fumer. En 2020, l'âge minimum pour acheter des cigarettes est passé de 18 à 21 ans. Concernant les cigarettes mentholées, cela fait déjà une dizaine d’années que de nombreux militants se mobilisent pour... Lire la suite sur Slate.fr.