États-Unis : le vaccin Pfizer désormais pleinement approuvé par les autorités sanitaires

·1 min de lecture

De longs mois après le début de la campagne de vaccination, les États-Unis ont pleinement approuvé lundi 23 août un premier vaccin contre le Covid-19. Il s'agit de celui de Pfizer/BioNTech. Cette décision pourrait permettre d'aider à convaincre certains hésitants, mais aussi pousser davantage d'institutions à imposer la vaccination, dans un pays où le variant Delta fait rage.

Première conséquence visible, le Pentagone a annoncé dans la foulée que tous les membres des forces armées américaines devraient être vaccinés.

L'Agence américaine des médicaments, la FDA, "a approuvé le premier vaccin contre le Covid-19" dans le pays, pour les personnes de 16 ans et plus, a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Le vaccin de Pfizer bénéficiait depuis décembre d'une autorisation d'urgence. Il continue à être disponible pour les enfants et adolescents de 12 à 15 ans sous cette autorisation conditionnelle, a précisé la FDA.

"Même si des millions de personnes ont déjà reçu de façon sûre des vaccins contre le Covid-19, nous reconnaissons que pour certains, cette autorisation pourra donner plus de confiance dans la vaccination", a déclaré la cheffe par intérim de la FDA, Janet Woodcock, citée dans le communiqué.

La mesure "devrait conférer davantage de confiance dans le fait que ce vaccin est sûr et efficace", a renchéri Joe Biden dans un tweet. Le président américain doit s'exprimer dans l'après-midi sur la campagne de vaccination, a annoncé la Maison Blanche.

Selon un sondage de la Kaiser Family (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Avec 1,15 milliard d’euros de collecte en juillet, le Livret A reprend des couleurs
Afghanistan : les talibans lancent un avertissement aux Etats-Unis
Menacé de destitution, Didier Raoult tacle le nouveau patron des hôpitaux de Marseille
Covid-19 : Israël teste dès le plus jeune âge, la stratégie de la Nouvelle-Zélande menacée
Le protocole sanitaire qui sera en vigueur pour la rentrée scolaire, la colère des personnels navigants face aux violences dans les avions… le flash éco du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles