États-Unis: vacciné ou non, le masque de nouveau obligatoire en intérieur à Los Angeles

·1 min de lecture

Le port du masque sera de nouveau obligatoire à Los Angeles à partir de dimanche, pour les personnes vaccinées et non vacinées. La hausse des cas liée au variant Delta est préoccupante dans l'état.

Porter un masque sera de nouveau obligatoire à Los Angeles à partir de ce dimanche, que l'on soit vacciné ou non, ont annoncé les autorités jeudi en raison de la hausse continue des cas de Covid dans la région. La mégalopole californienne, deuxième ville des États-Unis, est la première à rétro-pédaler en ce sens.

Le comté du même nom, qui englobe la ville de 4 millions d'habitants et ses alentours, "n'est pas là où il devrait être" en matière de vaccinations, a déploré son responsable sanitaire, le docteur Muntu Davis.

Durant sept jours d'affilée, plus de 1000 cas de Covid-19 y ont été recensés quotidiennement.

Le spectre du variant Delta

Les autorités sanitaires américaines avaient annoncé mi-mai que les Américains vaccinés pouvaient dire adieu au masque à l'extérieur comme en intérieur.

Mais malgré des doses de vaccins largement disponibles pour tous, la campagne d'immunisation américaine a connu un fort ralentissement après un pic début avril. Et l'inquiétude grandit concernant l'augmentation des cas de Covid-19, principalement due au variant Delta, bien que l'immense majorité des cas positifs et des hospitalisations concernent des personnes non-vaccinées.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles