États-Unis. Trump évoque pour la première fois la possibilité d'une défaite, Biden cimente sa victoire

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

“Je pense que le temps nous dira quelle administration nous aurons” en janvier, a dit le président sortant lors d’une conférence de presse à la Maison-Blanche sur l’épidémie de Covid-19.

“Je suppose que le temps le dira” : Donald Trump a pour la première fois laissé entrevoir vendredi 13 novembre une reconnaissance de son absence de la Maison-Blanche après le 20 janvier prochain – la date de l’inauguration de la future administration – sans toutefois “mentionner sa défaite” à la présidentielle américaine contre Joe Biden, raconte CNN.

Lors d’une conférence de presse sur l’épidémie de Covid-19 dans les jardins de la Maison-Blanche, le président sortant, qui ne s’était pas exprimé en public depuis l’annonce de la victoire de son adversaire, a déclaré :

Je pense que le temps nous dira quelle administration nous aurons, mais quoi qu’il se passe à l’avenir, qui sait, je peux vous dire que cette administration n’imposera pas de confinement.”

“Ne pariez jamais contre moi !”

Le chef de l’État a plus tard terminé sa conférence de presse sans répondre aux questions des journalistes. “Trump, pour une fois, a écouté quand ses conseillers lui ont dit de faire profil bas”, commente Politico.

Les Américains ne devraient “jamais parier contre moi”, avait prévenu Donald Trump dans une newsletter publiée vendredi par le très conservateur Washington Examiner. Donald Trump avait encore affirmé en matinée être le vainqueur de la présidentielle. “Une élection truquée !” avait-il tweeté. Et il avait laissé entendre, dans un message sur le

[...] Lire la suite sur Courrier international