États-Unis: plus de trois millions de déplacés en 2022 à cause des catastrophes naturelles

L'ouragan Ian a violemment frappé la Floride cet automne.  - GERARDO MORA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
L'ouragan Ian a violemment frappé la Floride cet automne. - GERARDO MORA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Au moins 3,3 millions de personnes ont été forcées de quitter leur domicile en 2022 sur le sol américain en raison des catastrophes naturelles qui ont frappé le pays tout au long de l'année, selon une enquête du Bureau du recensement des États-Unis relayée par l'agence de presse Associated Press.

Sur ces 3,3 millions d'adultes déplacés, plus d'un tiers d'entre eux ont quitté leur domicile moins de septs jours. Mais un habitant sur six n'est jamais rentré chez lui, selon l'enquête.

400.000 personnes déplacées en Louisiane

L'État le plus touché en 2022 est la Floride, où un million de personnes ont été impactées, notamment par l'ouragan Ian. Cet ouragan a frappé le sud-est des États-Unis et Cuba, occasionnant, à lui seul, plus d'une centaine de décès et au moins 100 milliards de dollars de dégâts.

Un peu plus de 400.000 personnes en Louisiane ont également été contraints de quitter leur domicile cette année à cause des catastrophes naturelles. Associated Press relève toutefois que la saison des ouragans a été plutôt "calme" dans cet État en 2022.

L'enquête du Bureau du recensement des États-Unis liste également les territoires où les déplacements de population liés aux catastrophes climatiques ont été les moins nombreux. Il s'agit du Maine, de l'Indiana, du Dakota du Nord et de l'Oklahoma.

Article original publié sur BFMTV.com