Les États-Unis touchés par une vague de chaleur "potentiellement historique"

Une situation préoccupante. Samedi 6 juillet, le National Weather Service, le service de météorologie des États-Unis, a averti que la vague de chaleur qui touche l'Ouest du pays pourrait s'avérer "potentiellement historique." Selon le NWS, dans cette zone, les températures dépassent actuellement de 10 à 15°C les normales de saison, provoquant de nombreux départs de feu.

La Californie face aux incendies

Parmi les États les plus touchés, la Californie, où les pompiers luttent depuis plusieurs jours sans relâché contre plusieurs incendies, dont un qui s'est déclaré près du célèbre parc national Yosemite alors qu'un brasier plus au nord a été maîtrisé.

Des températures allant jusqu'à 47°C ont été recensées vendredi dans cet État de l'Ouest américain, alors que la vague de chaleur frappant la région est près de son pic.

"Une chaleur dangereuse va certainement se répandre davantage dans l'Ouest aujourd'hui (vendredi) et samedi", prévenait alors ce même NWS. "On s'attend à ce que des records de températures soient égalés ou battus", ajoutait-on.

Records

Samedi, la situation ne s'est pas arrangée, bien au contraire. Comme l'explique The Guardian, le NWS a averti que la chaleur extrême allait toucher 133 millions de personnes et que le mercure devrait allégrement frôler les 40°C sur l'ensemble de la côte Pacifique.

Ainsi, des records parfois vieux de près d'un siècle ont été battus dans l'État de l'Oregon où des pointes à près de 43°C ont été battus. En 1926, c'est une marque de 39°C qui avait été notée.

Même topo dans l'État du Nevada, pourtant fourbu aux températures désertiques, où la barre des 37°C a été atteinte dès 10h30 du matin samedi. À midi, il faisait 46°C, un record, dans la ville réputée pour ses casinos.

Dans la Vallée de la Mort, zone où le mercure s'envole fréquemment, un record a également été battu avec un pic à 53°C, contre 50°C en 2013.

Gestes à adopter

Cette vague de chaleur survient le week-end férié du 4 juillet, quand des millions d'Américains célèbrent la déclaration d'indépendance des États-Unis en tirant des feux d'artifice qui peuvent créer des incendies dans des conditions de sécheresse.

De fait, les autorités réclament aux Américains la plus grande vigilance et d'adopter des gestes simples afin de se confronter au mieux à cette chaleur.

"Restez hydraté, surveillez vos voisins âgés ou ceux qui ne sont pas climatisés et ne laissez JAMAIS les enfants/animaux sans surveillance dans votre véhicule", peut-on lire dans des messages publiés sur X.

Article original publié sur BFMTV.com