États-Unis: le suspect de l'attaque du mari de Nancy Pelosi plaide non-coupable

La police est présente au domicile du couple Pelosi à San Francisco, après l'agression du mari de Nancy Pelosi, le 28 octobre 2022 - Justin SULLIVAN / Getty Images via AFP
La police est présente au domicile du couple Pelosi à San Francisco, après l'agression du mari de Nancy Pelosi, le 28 octobre 2022 - Justin SULLIVAN / Getty Images via AFP

L'homme soupçonné d'avoir sauvagement agressé le mari de la cheffe des démocrates au Congrès Nancy Pelosi, avec l'espoir de s'en prendre à elle, a plaidé non-coupable devant une juge de San Francisco, selon plusieurs médias américains.

Cet homme de 42 ans a été interdit de tout contact avec Nancy Pelosi ou son mari, et de s'approcher à moins de 135 mètres de leur maison de San Francisco, où l'agression a eu lieu vendredi.

Lors de son attaque, le suspect projetait de "briser les rotules" de la parlementaire si elle n'avouait pas les "mensonges" du camp démocrate, selon un document judiciaire fédéral.

Agressé au marteau

Il s'était introduit vendredi matin dans le domicile du couple, à San Francisco, équipé notamment de corde, de paires de gants et de ruban adhésif, selon le ministère de la Justice. Nancy Pelosi se trouvait à Washington ce jour-là. Avant d'être agressé au marteau, son mari Paul Pelosi, 82 ans, a eu le temps d'appeler le numéro d'urgence 911.

Les autorités américaines pensent que le suspect avait l'intention de kidnapper la responsable, un chef d'inculpation fédéral qui pourrait lui valoir jusqu'à 20 ans de prison. Avoir agressé son mari lui fait encourir une autre peine de prison pouvant aller jusqu'à 30 ans.

Lundi soir, la procureure de San Francisco a annoncé une volée de nouveaux chefs d'inculpation, notamment tentative de meurtre et cambriolage, cette fois au niveau local et non fédéral. Selon la procureure, il s'agissait d'une attaque "au mobile politique".

Article original publié sur BFMTV.com