États-Unis: le secrétaire d’État local, un élu clé pour la démocratie américaine

© Ken Cedeno / Reuters

Le 8 novembre, dans le cadre des élections de mi-mandat, les Américains renouvellent un tiers du Sénat ainsi que la totalité de la Chambre des représentants, à Washington. Mais les électeurs éliront aussi leurs représentants au sein des États et des milliers d’administrateurs locaux. Ces élections, apparemment mineures, seront pourtant cruciales pour l’avenir de la démocratie aux États-Unis.

S’il y a un poste auquel on ne prêtait pas vraiment attention, avant 2020, c’est celui de secrétaire d’État au niveau des États fédérés. Mais les manœuvres de Donald Trump pour renverser le résultat de la présidentielle il y a deux ans ont mis en lumière le rôle crucial de cet élu. Un homme a d'ailleurs incarné ce rôle en 2020 : Brad Raffensperger, le secrétaire d'État républicain de Géorgie. Il avait résisté aux pressions de Donald Trump et certifié les résultats qui donnaient la victoire à Joe Biden.

À lire aussi: Trump demande à un responsable électoral en Géorgie de trouver 11 780 bulletins à son nom

Aux côtés des gouverneurs et des procureurs généraux, les secrétaires d’État sont un rouage central au sein des administrations locales aussi bien dans le redécoupage de la carte électorale que dans la certification des élections. Ils administrent également la base de données des électeurs.

Des candidats qui contestent les résultats de la présidentielle de 2020


Lire la suite sur RFI