États-Unis : le Sénat approuve un budget pour éviter la paralysie de l'Etat fédéral

·1 min de lecture

La menace de paralysie des services fédéraux planait au-dessus des États-Unis, mais elle a été évitée de peu. Le Congrès américain a certes évité ce blocage jeudi 30 septembre, mais plusieurs autres fronts menacent toujours la présidence de Joe Biden, qui tente de rassembler les troupes démocrates. Ces dernières sont embourbées dans une guerre fratricide autour de ses vastes projets d'investissements et de réformes.

Par 254 voix contre 175, la Chambre des représentants a approuvé une loi de finances qui prolonge le budget actuel jusqu'au 3 décembre, déjà adoptée plus tôt par le Sénat avec une majorité confortable.

Le président démocrate Joe Biden doit désormais la promulguer avant minuit afin d'éviter que les financements des services de l'Etat fédéral ne soient soudainement coupés.

Maintenant que la menace de cette paralysie budgétaire, surnommée "shutdown", a été écartée, les parlementaires doivent s'atteler sans plus attendre à déjouer une terrible menace financière: le risque que les Etats-Unis ne puissent plus honorer leurs paiements à partir du 18 octobre si la limite d'endettement du pays n'est pas relevée ou suspendue d'ici là.

Un défaut de la première puissance mondiale, inédit, provoquerait un cataclysme financier mondial.

Bien conscients du danger, républicains et démocrates ne parviennent pas pour autant à se mettre d'accord sur la façon de l'éviter.

Dans un Congrès profondément divisé, le sujet est devenu hautement politique, car l'opposition a lié la dette à un plan (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Disneyland Paris n’avait pas le droit de licencier une employée pour des propos tenus sur Messenger
Réforme de l’assurance chômage : face à de possibles agressions, Pôle Emploi met en place un "plan sécurité"
Tunisie : chômage, inflation, dette… Najla Bouden au chevet de l’économie
Migrants : le Royaume-Uni avertit la France qu’elle “va devoir se reprendre si elle veut voir l'argent"
Bruno Le Maire appelle les industriels à miser sur l'hydrogène

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles