Publicité

États-Unis: le Sénat adopte une aide pour l'Ukraine, bloquée à la Chambre des représentants

Le Sénat américain a adopté ce mardi 13 février une enveloppe validant 60 milliards de dollars pour l'Ukraine et des fonds pour Israël et Taïwan. Ce texte est pour l'heure voué à l'échec, les républicains de la Chambre des représentants refusant de l'examiner en l'état.

La chambre haute du Congrès américain, à majorité démocrate, a validé mardi à l'aube cette enveloppe de 95 milliards de dollars, péniblement négociée au cours des derniers mois. Ce projet de loi prévoit de débloquer plus de 60 milliards de dollars pour l'Ukraine et 14 milliards pour Israël ainsi que des fonds pour Taïwan, allié stratégique des États-Unis.

Mais les soutiens de l'ancien président Donald Trump à la Chambre des représentants, où les républicains sont majoritaires, ont affiché dès lundi soir leur refus d'examiner en l'état ce texte. Et sans soutien des républicains, le texte ne peut aller nulle part.

À lire aussiAide américaine à l’Ukraine: peut-être une lueur d’espoir pour Kiev

Le chef républicain de la Chambre, Mike Johnson, proche de Donald Trump, a balayé ce projet de loi, l'accusant lundi soir de rester « muet sur le problème le plus urgent auquel notre pays est confronté », à savoir la crise migratoire à la frontière entre les États-Unis et le Mexique. « En l'absence de toute modification » de la part du Sénat sur le sujet, « la Chambre des représentants continuera de travailler selon sa propre volonté sur ces questions importantes », a-t-il assuré dans un communiqué.

(Avec AFP)


Lire la suite sur RFI