États-Unis: la rentrée s'annonce chargée pour le Congrès

Aux États-Unis, le Congrès américain reprend ses sessions ce lundi 9 septembre. Républicains et démocrates sont notamment attendus sur la question des armes à feu, après un été marqué par de multiples fusillades.

Avec notre correspondante à New York, Loubna Anaki

Ce sera la première fois que le Congrès américain se réunit après les fusillades qui ont fait plus d’une trentaine de morts cet été, au Texas et dans l’Ohio. Sur le coup, les législateurs avaient promis de nouvelles mesures sur les armes à feu. Le président américain avait, lui aussi, laissé entendre qu’un contrôle plus strict des ventes serait envisagé.

Depuis, ses sorties médiatiques sur le sujet laissent penser qu’un vote ne sera pas aussi simple. Pas sûr que les républicains et les démocrates arrivent à se mettre d’accord sur un texte qui serait approuvé par Donald Trump. Peu probable également que le dossier soit évoqué dès le retour du Congrès. Car l’agenda est déjà bien rempli, à commencer par les questions de budget.

Éviter un nouveau Shutdown

Les enveloppes de la plupart des administrations doivent être votées avant le 1er octobre pour éviter un nouveau « shutdown ». La dernière fois, la crise avait duré 35 jours. Les discussions risquent d’être difficiles. L’administration Trump voulant inclure plus de fonds pour la frontière avec le Mexique. Un point que les démocrates jugent inacceptable.

Les sénateurs devraient également évoquer les différents accords commerciaux. Le Nafta, l’accord avec le Canada et le Mexique, est une priorité absolue pour les républicains. En tout, le Congrès a 40 jours avant la fin de l’année législative pour boucler des dossiers urgents et compliqués.