États-Unis: relance de l'usine à l'origine de la pénurie de lait en poudre

La pénurie de lait infantile aux États-Unis voit le bout du tunnel. L'entreprise Abbott, productrice d'une grande partie du lait en poudre dans le pays, a relancé sa principale usine dans le Michigan. Abbott avait rappelé bon nombre de ses produits en février dernier.

Avec notre correspondant à Houston, Thomas Harms

La moitié des bébés américains issus des familles les plus pauvres n'avaient plus accès au lait subventionné par le gouvernement depuis cinq mois. Ce lait en poudre offert aux plus modestes était fabriqué par Abbott Industry.

En février dernier, la FDA, l'agence des médicaments et des aliments, avait imposé une fermeture de sa plus grosse usine à Sturgis, dans le Michigan.

Quatre enfants avaient été infectés par une bactérie dans l’une des marques de lait en poudre produit par Abbott. Deux bébés en étaient morts.

Début juin la production avait brièvement repris puis rapidement stoppée par des pluies diluviennes et des inondations, forçant au bout de quelques jours l'usine à fermer à nouveau.

► À lire aussi : Crise du lait pour bébé: une première cargaison de lait en poudre arrive aux États-Unis

Encore plusieurs mois de pénurie

Nouvelle tentative le 1er juillet. La production a été relancée à Sturgis, pour un lait spécial pour les bébés allergiques ou avec des problèmes de digestion, EleCare. La plus grande marque, Similac, n'a pas encore repris la production. Mais Abbott Industry n’en a pas fait la promotion, une relance en catimini au cas où un autre problème surviendrait.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles