États-Unis : un républicain arrêté pour fraude électorale

Source AFP
·1 min de lecture
Les médias locaux ont repéré la supercherie après des propos incriminants émanant de Frank Artiles.
Les médias locaux ont repéré la supercherie après des propos incriminants émanant de Frank Artiles.

Se vanter publiquement d'avoir défié les règles n'est pas forcément une bonne idée. Un ancien élu républicain de Floride a été arrêté jeudi 18 mars pour avoir payé l'homonyme d'un candidat sortant afin qu'il se présente et empoche les voix d'électeurs distraits. En novembre dernier, le malheureux sénateur José Javier Rodriguez s'était incliné face à la fondatrice des Latinas pour Trump, Ileana Garcia, pour seulement 32 voix. Un autre Rodriguez ? qui n'a pas vraiment fait campagne, selon des médias américains ? a, lui, reçu plus de 6 000 bulletins.

Selon la justice, Frank Artiles se trouve derrière cette apparente machination. Cet ancien membre du Sénat de Floride se voit ainsi reprocher trois chefs d'accusation, dont celui de violations des règles du financement des campagnes électorales. Selon le mandat d'arrêt émis à son encontre, Frank Artiles aurait payé près de 45 000 dollars, soit environ 38 000 euros, à Alex Pedro Rodriguez, un vendeur de pièces automobiles détachées, pour qu'il se présente afin de « détourner des voix du candidat sortant ».

La fraude repérée par des médias locaux

La presse locale a émis des soupçons lorsqu'Alex Rodriguez, également visé par trois chefs d'inculpation, a refusé de se prêter au jeu des interviews pour parler de sa campagne, qui semblait inexistante. En décembre, le Miami Herald rapportait que Frank Artiles s'était publiquement vanté d'avoir fait gagner Ileana Garcia. « C'est moi, tout ça c'est moi », aurait-il dit, selon [...] Lire la suite