États-Unis : un procureur spécial nommé pour enquêter sur Donald Trump

© ALON SKUY / AFP

Donald Trump  a tempêté vendredi soir contre la nomination, plus tôt dans la journée par le ministre américain de la Justice, d'un procureur expert en crimes de guerre pour enquêter de façon indépendante sur l'ex-président, trois jours après sa déclaration de candidature à la présidentielle de 2024 . Lors d'une allocution télévisée, le ministre Merrick Garland a confié cette mission extrêmement "sensible" à Jack Smith, procureur basé à La Haye du Tribunal spécial pour le Kosovo.

Un "terrible abus de pouvoir" pour Donald Trump

L'ancien président républicain, qui a immédiatement dénoncé auprès de journalistes de Fox une décision "politique" et "injuste", s'est de nouveau insurgé dans la soirée. "Ce terrible abus de pouvoir est le dernier en date dans une longue série de chasses aux sorcières qui ont débuté il y a longtemps", a-t-il lancé lors d'un discours depuis sa résidence de Floride, assurant que le procureur spécial n'allait "pas enquêter de façon impartiale".

>> LIRE AUSSIÉtats-Unis : Trump a-t-il encore ses chances ?

 

C'est pourtant pour se garder de tels soupçons que Merrick Garland, prenant acte de la décision du républicain de briguer un nouveau mandat et de l'intention du président démocrate Joe Biden de faire de même, a jugé "dans l'intérêt du public" de charger ce procureur de reprendre deux enquêtes menées depuis des mois par la justice américaine. La première porte sur les efforts du milliardaire républicain pour changer les résultats de la présidentiel...


Lire la suite sur Europe1