États-Unis: le procès historique en destitution de Donald Trump a débuté

1 / 2

États-Unis: le procès historique en destitution de Donald Trump a débuté

Il était attendu par bon nombre de ses détracteurs, le procès en destitution de Donald Trump a commencé jeudi au Sénat avec la lecture solennelle de l'acte d'accusation du président républicain, le troisième seulement de l'histoire des Etats-Unis à subir telle avanie.

Les sénateurs, chargés de le juger, doivent encore prêter serment et le procès sera ajourné jusqu'à mardi, quand les débats de fond débuteront véritablement.

Sept élus démocrates de la Chambre des représentants désignés procureurs se sont présentés à midi dans l'hémicycle de la chambre haute. A leur arrivée, un gradé chargé du protocole, le "sergent d'armes", a appelé l'auditoire à "garder le silence, sous peine d'être emprisonné".

"Crimes et délits graves"

D'un ton grave, empreint d'émotion, le "procureur en chef" Adam Schiff a alors lu l'acte d'accusation adopté le 18 décembre par la Chambre qui a retenu, après un débat houleux, deux chefs contre Donald Trump: abus de pouvoir et entrave au travail du Congrès.

"Donald John Trump, président des Etats-Unis, a été mis en accusation pour des crimes et délits graves", a-t-il énoncé. Il "a agi d'une manière contraire à la confiance placée en un président et subversive pour la conduite du gouvernement." 

Selon l'acte d'accusation, le président a demandé à l'Ukraine d'enquêter sur Joe Biden, son rival potentiel à la présidentielle de novembre, et exercé des pressions pour obtenir gain de...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi