États-Unis : privé de son compte, Donald Trump ne peut plus utiliser Twitter

Donald Trump s’est retrouvé, dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 janvier, privé de son compte Twitter. Cette décision symbolique intervient quelques jours après les événements dramatiques du Capitole. Il s’agissait, pour l’intéressé, d’un outil majeur de sa présidence, pour contourner les médias traditionnels. Il doit désormais se passer de son compte personnel. Twitter se justifie Fait plutôt inhabituel, le réseau social s’est justifié : "Après avoir examiné le contenu de Tweets récents publiés par le compte @realDonaldTrump, et au vu du contexte actuel, nous avons pris la décision de suspendre ce compte afin de limiter les risques d’incitations à la violence." Twitter pointe en effet directement la responsabilité du 45e président des États-Unis dans l’intrusion de ses partisans au Congrès.