États-Unis : le président vénézuélien Maduro inculpé pour "narco-terrorisme"

LExpress.fr

En pleine crise du coronavirus, Donald Trump n'en oublie pas pour autant de bousculer les relations internationales. Les États-Unis ont annoncé jeudi l'inculpation du président vénézuélien Nicolás Maduro, et de plusieurs de ses proches, pour "narco-terrorisme", augmentant encore la pression sur le dirigeant socialiste dont ils souhaitent l'éviction. 

LIRE AUSSI >> Au Venezuela, un fauteuil pour deux 

"Le gouvernement de Donald Trump, dans une action outrageusement extrême, vulgaire et misérable, a lancé une série de fausses accusations fallacieuses. Je le dis comme ça : tu es misérable, Donald Trump ! Il ne se comporte pas seulement comme un cow-boy, raciste et suprémaciste, il gère les relations internationales comme un extorsionniste", a réagi le dirigeant vénézuélien à la télévision nationale. 

Prime de 15 millions de dollars

Washington offre une prime pouvant atteindre 15 millions de dollars pour toute information qui permettrait de l'arrêter. "Nous voulons qu'il soit capturé afin qu'il réponde de ses actes devant un tribunal américain", a déclaré le ministre de la Justice Bill Barr lors d'une conférence de presse organisée en vidéoconférence en raison du nouveau coronavirus. 

LIRE AUSSI >> Le Venezuela, allié stratégique de l'Iran en Amérique du Sud 

Interrogé sur l'opportunité d'une telle annonce en pleine crise sanitaire, le ministre a jugé que c'était "le meilleur moyen de soutenir le peuple vénézuélien" qui, comme un tiers de l'humanité, est appelé à rester confiné chez lui après la confirmation d'une centaine de cas de Covid-19. "En ce moment, nous devons faire tout ce que nous pouvons pour débarrasser le pays de cette clique corrompue", a asséné Bill Barr. Il a toutefois refusé de préciser si les États-Unis envisageaient une intervention au Venezuela pour l'interpeller ou d'émettre une demande d'extradition contre le président et ses co-accusés. 

Plusieurs inculpations

Outre le président socialiste, le numéro deux du parti présidentiel (PSUV), Diosdado Cabello, et plus...Lire la suite sur L'Express.fr

États-Unis : le président vénézuélien Maduro inculpé pour "narco-terrorisme"

Venezuela : Trump reçoit l'opposant de Maduro, Juan Guaido, à la Maison Blanche

Le Venezuela, allié stratégique de l'Iran en Amérique du Sud

Au Venezuela, un fauteuil pour deux