Les États-Unis pourraient fournir des chars lourds à l’Ukraine, ouvrant la voie à l’Allemagne

MATEUSZ SLODKOWSKI / AFP

“Les États-Unis s’orientent vers la fourniture de chars Abrams à l’Ukraine”, titre The Wall Street Journal ce 24 janvier. D’après des sources du quotidien à Washington, l’administration Biden pourrait annoncer cette semaine la livraison d’un “nombre significatif” de chars Abrams M1.

“Cette annonce interviendrait dans le cadre d’une entente diplomatique avec l’Allemagne, qui verrait Berlin fournir un nombre plus petit de ses Leopard 2 et donner en outre son feu vert à la livraison de ces chars de fabrication allemande par la Pologne et d’autres pays”, explique le journal.

En Allemagne, le magazine Der Spiegel, relayé notamment par le Guardian, affirme ce mardi que le chancelier Olaf Scholz a décidé d’envoyer des chars Leopard 2 en Ukraine et d’autoriser d’autres pays à faire de même.

“Intenses négociations entre Washington et Berlin”

Ce possible accord, sur lequel la Maison-Blanche a refusé de s’exprimer, ferait suite à un appel téléphonique, le 17 janvier, entre le chancelier allemand Olaf Scholz et le président des États-Unis Joe Biden, indique The Wall Street Journal. Ce dernier aurait accepté d’étudier la livraison de chars Abrams contre l’avis du Pentagone, qui considère que ces appareils nécessitent trop d’entraînement et de moyens logistiques pour être utiles à ce stade du conflit.

Berlin avait posé comme condition à l’envoi de ses Leopard 2 que Washington livre lui aussi des chars lourds, afin de ne pas faire cavalier seul. Pour l’instant, seul le Royaume-Uni a annoncé la livraison de chars à l’Ukraine.

“Un haut responsable allemand indique que la question a fait l’objet d’intenses négociations entre Washington et Berlin durant plus d’une semaine et semble en voie de résolution”, écrit le quotidien.

“Le président Biden doit encore prendre une décision finale”, ont indiqué des responsables au New York Times, qui confirme néanmoins l’information sortie par le Wall Street Journal. “L’administration Biden se rapproche de l’envoi de chars Abrams M1 à l’Ukraine” écrit le New York Times ; une telle décision “pousserait probablement l’Allemagne à suivre avec ses propres chars Leopard 2, ardemment convoités” par Kiev.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :