États-Unis: la politique proche-orientale de Joe Biden critiquée de tous bords

Joe Biden est de plus en plus isolé, à quelques mois de la présidentielle. Le président américain est critiqué de toutes parts sur sa gestion de la guerre à Gaza. Certains l’accusent de soutenir un génocide quand d’autres estiment qu’il n’aide pas assez Israël.

Quoi qu’il fasse, quoi qu’il dise, Joe Biden se retrouve dans une situation plus que délicate, constate Loubna Anaki, notre correspondante à New York. Pour les républicains et les groupes pro-israéliens, le président américain a « abandonné Israël ». Ce sont d’ailleurs les mots utilisés par Donald Trump après que le démocrate a prévenu qu’il pourrait suspendre la livraison de milliers de bombes si l’armée israélienne attaquait Rafah. Donald Trump a accusé Joe Biden de « prendre le parti » du Hamas. « Ce que fait Biden à propos d'Israël est une honte, a lancé le candidat républicain à la présidentielle, il a totalement abandonné Israël ».

À lire aussiPrésidentielle américaine: Joe Biden paiera-t-il sa politique pro-israélienne dans les urnes?

Critiques aussi dans le camp démocrate


Lire la suite sur RFI