États-Unis : quelle politique pour Joe Biden en matière de diplomatie ?

Depuis qu’il a été élu à la tête des États-Unis, Joe Biden tente peu à peu d’affirmer sa patte en matière de diplomatie. "Son originalité, c’est aussi de fusionner en quelque sorte la politique économique, la politique domestique avec la politique étrangère", précise Agnès Vahramian, correspondante pour France Télévisions aux États-Unis, dans le 23 heures de Franceinfo mercredi 28 avril. Elle prend le cas de la rivalité avec la Chine. "Le plan d’infrastructure qu’il a voté n’est pas seulement pour réparer les ponts. Il s’agit clairement de préparer le pays face à la rivalité chinoise parce que les États-Unis, en termes de diplomatie, affichent leur volonté de revenir dans le jeu, d’être les premiers. Il l’a dit Joe Biden : ‘America is back’", rappelle la journaliste. Un ton dur envers la Russie Agnès Vahramian explique qu’avec le président russe Vladimir Poutine, "le ton est extrêmement dur. Les États-Unis et Joe Biden n’ont absolument aucun intérêt à un conflit ouvert avec les Russes, tout simplement parce que ça pourrait polluer ses priorités domestiques. Mais il se veut ferme parce qu’il veut expliquer toujours à cette classe moyenne américaine que l’Amérique est de retour sur le plan international avec ses valeurs, c’est-à-dire celle de la démocratie et celle des droits de l’Homme."