États-Unis : un élève armé abattu par la police dans un lycée du Tennessee

·2 min de lecture

Un lycéen armé a ouvert le feu après l'intervention de la police dans son établissement de Knoxville, dans le Tennessee, lundi, avant d'être abattu. Un policier a été blessé lors de l'intervention mais devrait s'en sortir.

La police de Knoxville, dans l'État américain du Tennessee, a abattu lundi 12 avril un lycéen après que celui-ci a ouvert le feu contre des officiers au sein d'un établissement scolaire, blessant l'un d'entre eux.

L'incident, survenu aux alentours de 15 h 15 heure locale à l'établissement scolaire Austin-East Magnet, vient allonger la liste des fusillades de masse survenues à travers les États-Unis depuis la mi-mars.

D'après la police de Knoxville, l'officier blessé par balle devrait survivre à ses blessures. Il a été atteint à une jambe.

La police s'est rendue à Austin-East après avoir été informée qu'un homme armé se trouvait dans l'établissement. Le suspect a été localisé dans une salle de bain, où la fusillade s'est produite.

Confinement

"Quand les officiers sont entrés, le suspect a ouvert le feu, ont-ils dit, et blessé un officier", a déclaré le directeur du Bureau d'enquête du Tennessee, David Rausch. "Le suspect a été déclaré mort sur les lieux et a, depuis, été identifié comme un étudiant d'Austin-East", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse nocturne.

La police avait dans un premier temps évoqué "plusieurs victimes par balles" durant l'incident.

Dans la foulée de la fusillade, l'établissement avait été placé en confinement, tandis que les parents s'étant précipités sur les lieux avaient reçu pour consigne de récupérer leurs enfants près d'une sortie annexe. Par la suite, la police a mis en place un site pour permettre aux parents et à leurs enfants de se réunir.

Nombreux incidents armés

Quatre autres étudiants d'Austin-East ont été tués cette année, selon la presse locale, alors que le lycée a été le théâtre de nombreux incidents armés ces derniers mois.

Plusieurs fusillades de masse ont eu lieu aux États-Unis depuis la mi-mars. La semaine dernière, un homme a ouvert le feu dans l'usine où il travaillait au Texas, tuant une personne et en blessant six autres avant d'être placé en détention.

Huit personnes ont été tuées dans des spas de la région d'Atlanta, 10 personnes dans un supermarché à Boulder, dans le Colorado, et quatre personnes, dont un garçon de 9 ans, dans une agence immobilière à Orange, en Californie.

Avec Reuters