États-Unis : les petits commerçants défient le confinement

Au Texas, dans le Colorado ou au New Jersey, on assiste à des scènes de révolte. En effet, s’ils sont confinés depuis plusieurs mois, des commerçants privés de revenus rouvrent leur boutique, et ce au risque d’être poursuivis et même d’écoper d’une peine de prison. Les petits commerçants sont révoltés, des salons de coiffure aux restaurants en passant par les salles de sports. Tous défient les règles du confinement.

Un bras de fer avec l’état "C’est une question de liberté, laissez-nous ouvrir nos bars" scande le propriétaire du bar "Shady’s Hometown Tavern", devant une foule en délire. Le procureur met néanmoins en garde contre une action judiciaire. Un bras de fer entre les autorités et les Américains anti-confinement. Une arrestation a eu lieu dans une salle de sport, rouverte sans autorisation. Ces commerçants en révolte ont mobilisé l’attention des médias, même s’ils sont restés minoritaires dans le pays.