États-Unis : le pays doit faire face à des chaleurs extrêmes

© DAVID MCNEW / AFP

À l’instar de certains pays européens durant ce mois de juillet, les États-Unis connaissent actuellement dans de nombreux états, une vague de chaleur extrême qui cause de nombreux dégâts. Localisée principalement dans le centre du pays ainsi que sur la façade nord-est, cette canicule atteint des sommets de température ce week-end, avec près de 38 degrés attendus ce dimanche à Washington d’après le service météo national. L’AFP assure que ce niveau de chaleur n’a pas été atteint dans la région depuis de longues années.

Lire aussi - INFO JDD. En Gironde, le vrai coût des incendies pour les pompiers

Même chose à Boston, où la maire de la ville a décrété un « état d'urgence lié à la chaleur » après les 37 degrés prévus dimanche. Certains états de l'Ouest sont aussi concernés tels que l’Arizona, où le mercure pourrait monter jusqu’à 43 degrés.

Cette hausse vertigineuse des températures conduit dans le même temps à une augmentation du nombre d'appels auprès des services d'urgence. Sur le plateau de CNN, le directeur de l'agence de gestion des urgences de la région de Tulsa en Oklahoma a assuré que : « La chaleur est le tueur numéro un lié à la météo aux États-Unis. »

Un violent incendie en Californie

L'incendie en Californie a déjà mené à l’évacuation de 6 000 personnes selon un porte-parole des pompiers de la région, cité par l’AFP. Un état d’urgence a été proclamé afin de débloquer les financements pour les victimes et d’obtenir des renforts supplémentaires.

 


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles