États-Unis: le pape demande la grâce pour un condamné à mort

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans une lettre dont le contenu a été révélé sur Twitter par une religieuse américaine engagée pour l’abolition de la peine capitale, le pape François demande au gouverneur du Missouri de gracier un prisonnier qui doit être exécuté le 5 octobre. Une demande de clémence « au nom de la dignité humaine », précise le courrier.

Avec notre correspondant au Vatican, Éric Sénanque

Le courrier remonte au 27 septembre et est signé par le nonce apostolique à Washington, Mgr Christophe Pierre. « Au nom du Saint-Père, je vous demande sincèrement que vous suspendiez l’exécution de M. Johnson et de lui accorder une forme appropriée de clémence », peut-on lire dans cette supplique écrite au gouverneur du Missouri Mike Parson.

Le nonce rappelle aussi que dans sa dernière encyclique Fratelli Tutti, François met en garde contre tout désir de vengeance. Empêcher cette exécution « serait une courageuse reconnaissance de la dignité inaliénable de tout être humain », est-il encore écrit.

À lire aussi : États-Unis: la Virginie abolit la peine de mort, un moment historique

Comme Jean-Paul II en 1999

Accusé d’un triple meurtre en 1994, Ernest Johnson est un Afro-Américain de 61 ans, déficient mental. Son exécution est prévue le 5 octobre. C’est peut-être en pensant à une autre affaire, en 1999, où Jean-Paul II avait obtenu la grâce d’un condamné à mort, toujours dans le Missouri, que François a souhaité formuler cette demande de clémence.

Une chose est sûre, il est rarissime que ce type de demande soit rendue publique. Le Saint-Siège plaide d’ordinaire plutôt discrètement pour l’abolition de la peine de mort. Il y a trois ans, le pape argentin avait fait modifier le catéchisme de l’Église catholique pour y ajouter un rejet total et clair de la peine capitale.

À lire également : Le pape François plaide à nouveau pour l’abolition de la peine de mort

VIDÉO - Urgence climatique : le pape, soutien du combat de la jeune génération

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles